La Bataille s’essouffle

D’Albert HUBERT : Il paraît que les Prussiens ensemencent sur le sol français, ils se font l’illusion que c’est pour eux !… Tant mieux pour les pays qui en bénéficieront !

Geneviève a été à Souain, elle s’est habillée en soldat et est partie en auto, avec un officier à minuit et est rentrée à 3 heures du matin à Suippes. Elle a pu aller chercher leurs papiers cachés derrière leur maison. C’est une chance.

Des nouvelles du front : L’offensive du Grignotage s’essouffle après trois mois de combats acharnés, de dizaines de milliers de morts, de blessés, de prisonniers et de disparus, les coups de canon se font de plus en plus rare de part et d’autre. Un soldat colportait une information «  Vous savez, les gars, la batterie de 120 qu’était derrière le Bois des Liaisons, elle a mis les bouts cette nuit… Et il paraît que les Marocains vont foutre le camp… ». Le 1er Corps est parti depuis huit jours, depuis le 20 mars on n’attaque plus, c’est sûr maintenant le « Grignotage est bien fini ». On voit les régiments partir vers d’autres cieux, embarquer à Somme-Tourbe et à Suippes et bien contant de quitter ce pays de misères. Les régiments se redéploient sur des secteurs plus grands, le front se décontracte, les attelages de chevaux tractent les canons et tracent leurs sillons sur les routes boueuses en quittant la terre de Champagne. La bataille est finie et les Généraux vont rêver d’autres conquêtes.

Quel est le bilan de ces trois mois de combats ? Au Moulin de Souain, on n’a pas bougé, au Bois Sabot, nous avons avancé de cinq cents mètres. Le front n’a pas évolué, dans le Bois des Marmites et de la Maison-Rouge, on n’a pas débouché de l’autre coté de la Cote 200, malgré vingt fourneaux de mine, cent attaques et l’affirmation répétée du divisionnaire du 17ème corps:  “ On n’a jamais vu de place résister à plus de cinquante-neuf jours de tranchées ouvertes… ”

Front 2

La Cote 200, nous est acquise, et Perthes libéré et ruiné dans son creux où sifflent les balles des guetteurs allemands, l’œil au créneau à cent mètres de la lisière. Nous sommes maître des Tranchées Brunes, et d’une partie des Tranchées Blanches, de l’ouvrage du Trapèze, du Bois Jaune-Brulé, et un coin de la cote 196, le Fortin de Beauséjour est français. Notre plus profonde avance atteint douze cents mètres, entre Le Mesnil et le Trapèze. Mais nous avions dû renoncer à la Main de Massiges.

Les régiments quittaient un à un le terrain, laissant derrière eux des milliers de guetteurs muets, dispersés in oeterum dans des tombes sans profondeur, entassés dans des tranchées inutilisables qu’on s’est contenté de refermer sur eux, où épars, invisibles, dans les trous du bled, sous la dentelle des barbelés, à la surface des dix kilomètres carrés payés de 55.000 blessés, de 16.000 disparus, de 22.000 morts. Leurs corps sont toujours à même le sol où ils sont tombés, à se décomposer dans leur capote bleue, le visage mangé par les corbeaux.

Perthes cadavres

Cadavre dans une tranchée à Perthes

La guerre continue au ralenti !

Extrait de « Je les grignote » de Louis GUIRAL.
Cet article, publié dans guerre, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La Bataille s’essouffle

  1. Alain Grethen dit :

    Bonjour Monsieur Godin
    Un grand merci pour votre lettre quotidienne sur l’épopée du village de Souain aussi que sa population.
    J’aimerais aussi vous demander de bien vouloir au nom de l’association Memoiresdesmontsdechampagne, inscrire sur votre site.
    Le prochain 2éme parcours historique des Monts de Champagne, qui aura lieu le 3 mai 2015 de 8h30 à 15h, départ coté St Martin l’Heureux direction Nauroy (village détruit)
    Une affiche scanné est à votre disposition, mais je ne sais pas à quel adresse vous l’envoyer
    Sincères remerciements
    Alain

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s