Le départ pour Verdun

9 avril 1916 : Les régiments territoriaux de la Marne, le 306e RI de Châlons et le 332e de Reims sont parti le 4 pour Verdun dans un secteur que l’on appelle le Mort-Homme.

mort homme

Victoire HUBERT à reçu une lettre d’Albert, il lui dit :

     Je me suis mis en mesure, je me suis confessé et j’ai communié, je suis content de l’avoir fait car ça tape fort ici. Je te prie de croire que je pense souvent à toi, surtout en ce moment. Quel roulement, le canon n’arrête pas, il pleut, dans ce terrain la boue des boyaux   vous embarbouille tous les habits, si on y reste longtemps on sera de vrai paquet de glaise. Je voudrai être un mois plus vieux.

     Nous venons d’apprendre qu’André BERNARD vient d’être blessé hier à Esnes près de Cambrai, il semble que ce ne soit pas très grave.

     Des nouvelles du front : Les Allemands ont fini leurs attaques, le front sur Souain est redevenu calme. Des régiments venant en repos depuis l’enfer de Verdun ont pris la relève du 306 et 332 montés à leurs places.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s