Noël en famille

26 décembre : Noël

De notre jeune correspondant Jean Francart de Saint-Rémy-sur-Bussy

     A la veillée de Noël, la messe de minuit eut cette année un éclat particulier, si la ferveur fut grande, les esprits étaient inquiets car nous entendions le canon gronder sur le front. Le jour de Noël à la messe du jour il y a eu une affluence jamais égalée. Un régiment d’infanterie du 1er corps d’armée recrutement de Lille se trouve cantonné à Saint-Rémy. L’église, en plus des civils, a été littéralement envahie par ces gars du Nord, tous les bancs, toutes les allées furent remplies par des soldats debout et très serrés. Les chants étaient organisés par des aumôniers et repris en chœur par les paroissiens et les soldats, ce fut impressionnant de piété et de ferveur, pour moi cette messe de Noël restera inoubliable.

32RI sapin-de-noel-militaria-guerre-14-18.jpg

     Malheureusement une partie de ces soldats ont été victimes dans la nuit du 22 décembre d’un incendie qui a tout détruit. Le feu a pris dans la grange à cause d’une imprudence.

     Les hommes obligés de coucher dans la paille sur les tas de récoltes n’ont pour s’éclairer la nuit que des bougies qu’ils posent dans des goulots de bouteilles sur un rebord ou dans un trou du mur. Ce soir-là il arriva qu’une bougie toute allumée tomba entre deux tas, la paille prit feu, tout fut embrasé d’un seul coup. Les soldats couchés, n’ont eu que le temps de se sauver sans rien emporter, ils se retrouvèrent dehors ayant tout perdu, vêtements, argent, souvenirs de famille et plus grave les colis de Noël qu’ils avaient reçus de leur famille.

~hpa0003

     Ils se réfugièrent dans le reste du village, nous en avons eu plusieurs chez nous, un grand mouvement de solidarité s’est organisé en leur faveur, les civils les reçurent chez eux dans la famille pour passer les fêtes de Noël. De leur côté, les autres soldats partagèrent avec eux leurs colis de Noël et ils en furent tout réconfortés.

Tiré de: Histoire du village de Saint-Rémy-sur-Bussy, pendant  la guerre de 1914-1918 et au-delà de Jean FRANCART

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s