Attention aux pièges

6 novembre : Les Américains poursuivent leur progression et sont maintenant en tête, ils ont atteint Stone. Pour ne pas se faire déborder, les Allemands lâchent la vallée de l’Aisne. Nous progressons de nouveau sur tout le front, avec prudence, les ennemis  dans leur retraite piègent toutes sortes d’objet ou de bâtiment avec des grenades ou autres explosifs.

De notre correspondante Louise DAVIOT infirmière de la Croix Rouge Française.

On a vu des prisonniers Allemands venir vers nous, trois officiers se sont détachés, c’était pour nous prévenir que les baraquements que nous avions pris deux jours avant en faisant l’avance, étaient minés et devaient sauter à deux heures de l’après-midi !…

Louise Anna DAVIOT, infirmière de la Croix Rouge Française
Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s