Intermède

    Voilà ! le 11 novembre 2018 est passé, mettant fin aux célébrations du centenaire de la fin de cette guerre infâme. Je vous remercie d’avoir été si fidèle pendant ces quatre années qui ont retracé, à cent ans d’intervalle, ce conflit.

    Vous êtes un peu plus de 500 internautes à avoir suivi les misères des habitants et des soldats qui ont combattu sur le secteur de Souain-Perthes-les-Hurlus. Vous avez patiemment lu près de 90 000 articles traitant la guerre sous toutes ses facettes, parfois les plus insolites. Vous avez consulté la « Gazette » majoritairement depuis la France mais aussi à partir d’une vingtaine d’autres pays dans le monde.

    Lorsque je me suis lancé dans ce travail, je devais dans ma vision des choses, m’arrêter ce 11 novembre 2018, en espérant avoir assez de matière pour tenir quatre ans. J’espère avoir rempli cette mission, plus ou moins fournie en fonction de l’actualité du moment sur notre secteur.

     Mais la guerre pour beaucoup ne s’est pas arrêtée le 11 novembre 1918, elle a eu des conséquences pour les populations pendant encore de nombreuses années. J’aimerais vous les soumettre de temps à autre et de manière thématique pour ce que j’en sais et ce que m’ont transmis les anciens, ceux qui ont eu à les vivre.

     Cette gazette va donc se poursuivre encore un peu, pour votre plaisir je l’espère.

Le boss  Michel GODIN

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Intermède

  1. JP PORTRON l dit :

    Merci Michel pour ces quatre années à vous suivre attentivement. Vous m’avez permis d’imaginer et comprendre la mort de mon grand-oncle le 22 septembre 1915 à Aubérive. Son décès officiel n’a été signifié à sa famille qu’en 1922 par la mairie de sa commune, vous imaginez l’angoisse et le questionnement de ses parents pendant sept ans. Je continuerai à vous lire si vous continuez à écrire. Bravo pour votre engagement.

    J'aime

  2. Monique DURAND dit :

    Merci Michel pour ces 4 années de partage des témoignages de Souain. Ce fut passionnant …
    Monique DURAND « Les Amis de Nauroy »

    J'aime

  3. acesar55 dit :

    Bravo et bonne continuation !

    J'aime

  4. René Grygielski dit :

    Salut Michel, J’ai suivi assidument, au travers de tes « articles » documentés, toute cette dramatique période, que notre village a vécu (Comme tant d’autres); c’était un vrai livre d’histoire… Tu continue de me « bluffer »… Bravo à toi et merci de nous permettre de ne pas oublier nos anciens et leurs souffrances ! A bientôt à SOUAIN…

    J'aime

  5. delahautemaison dit :

    Bonjour. Merci pour toutes ces informations.

    J'aime

  6. Florent Deludet dit :

    Félicitations pour votre persévérance durant ces « années de guerre ». D’autres thèmes sont également intéressants après-guerre, avec la remise en culture, le nettoyage du champ de bataille, la récupération des métaux et la reconstruction, ou de ceux qui choisirent de ne pas revenir à Souain, comme mes Arrière Grand parents Terrière, et de refaire leur vie ailleurs en 1919.

    J'aime

  7. COUROT Jean-Daniel dit :

    Toutes mes félicitations Monsieur Godin, Depuis 4 ans j’ai suivi la diffusion de la Gazette…et j’ai pu ainsi suivre pratiquement au jour le jour les événements, Il n’y a qu’une seule édition que je n’ai pu avoir au complet, c’est celle du jeudi 1er novembre 2018 de 21:01…je ne sais pourquoi…J’ai archivé tous les numéros…Encore un grand bravo…

    J'aime

  8. P. Philarète dit :

    Merci, papy Michel !
    Une bien triste épopée, dont témoignent les nombreuses nécropoles de la région, jusqu’à l’ossuaire de Douaumont où reposent les reliques de 130 000 soldats français et allemands.
    Encore merci et à bientôt !

    J'aime

  9. Gerald GAILLET dit :

    Bonjour
    merci pour votre travail que nous avons suivi au jour le jour avec vos « correspondants de guerre ».
    Nous en savons plus sur ce secteur de la bataille de Champagne.
    encore merci
    Gérald

    J'aime

  10. bizot-jean dit :

    bonjour. Merci pour votre travail formidable.

    J'aime

  11. rosier dit :

    admirable travail d’archives.Merci pour les gens et soldats qui ont soufferts de cette saloperie de guerre…..A bientot Michel

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s